lundi 19 octobre 2015


 Accident


L’homme sur le pont est sorti de l’hôpital il y a quelques jours. Un minuscule vaisseau a éclaté dans son cerveau. Il a fallu réapprendre à marcher, réapprendre à dire les mots, faire rouler la langue. Ensuite il a fallu réorganiser la pensée, ne plus dire un mot pour un autre même si cela faisait rire l’infirmier quand une pomme était un rappeur, une assiette un rappeur, un chevreuil un rappeur et ainsi de suite, ce mot rappeur comblant les trous.
Maintenant, ça va mieux. Il peut répondre aux questions sans passer pour un dadaïste aviné et il a laissé sa canne. Chaque jour il fait plusieurs fois le tour de cet étang. En compagnie des oiseaux, le corps reprend des forces, a l’ombre du feuillage la mémoire retrouve ses chemins…

2 commentaires:

  1. c'est bien ça suit son cours, c'est l'effervescence... Elles sont très jolies tes histoires...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Arnaud, tes retours me touchent beaucoup.

      Supprimer